Bergère du silence



Critiques de presse

Critiques de presse

“Avec son “Accordéon du silence”, Anne-Marielle Wilwerth nous entraîne dans la fragilité, dans l’éphémère de la vie, entre lumière et doutes, vers le silence qui nous fait respirer et entendre l’ “inentendu”.
Ce recueil paru aux Editions du Coudrier est un régal de beauté. Et c’est peu de dire que les illustrations de Pascale Lacroix répondent merveilleusement aux mots éblouissants d’Anne-Marielle.”
Claude Donnay

chat

“Le nouveau recueil d’Anne-Marielle Wilwerth : beaucoup de douceur, une connivence entre les mots et le silence. Les phrases, denses, et le silence, intense, celui qu’on entend et qu’on écoute.
Les mots d’Anne-Marielle font naître des images évidentes, fortes et fragiles à la fois.”
Martine Rouhart

chat

“Merci chère Anne Marielle de donner à voir au lecteur (entre autre) la petite pelle rouge abandonnée par un enfant du vent”.
Christian Bobin

chat

“Après vingt recueils, Anne-Marielle signe ici peut-être son plus beau livre. Dans cet “L’accordéon du silence”, l’écriture y coule avec grâce, densité, sensibilité.
Poésie fleurie, dont les images vagabondent librement dans la nasse du lecteur.
En pleine maîtrise, Anne-Marielle entame un nouveau pan de sa création, elle qui sait si bien écouter les silences et en faire un nid chaud de poèmes transparents.”
Philippe Leucks

chat

"Propageant des ondes apaisantes, la brièveté de ses poèmes favorisent le déploiement du mystère dans l’esprit du lecteur, complice et créateur à son tour"
Béatrice Libert

chat

"Pour Anne-Marielle Wilwerth, tout poème est un miroir. Il reflète un réel en dehors de l'être humain. Les uns appellent cela l'intime, d'autres l'intense.

Entre ce réel et son expression existe une certaine continuité, un lien. Le lecteur entre dans ce domaine comme un échassier. C'est le secret d'Anne-Marielle Wilwerth d'évoquer cet univers plein d'élégance, de nuances et de poésie décantée."
Emile Kesteman

chat

"J'ai retrouvé dans ton dernier livre, la finesse et la précision des images, cette dentelle de mots si fragile et si riche qui me touche toujours."
Denise Gellini

chat



"Je suis ta poésie depuis que tu écris et la trajectoire est réellement passionnante. Dans SOURCES DE SEL, tu offres même quelque chose de neuf - peut-être un jeu de rôles avec les évidences, peut-être des accords complémentaires avec la métaphore filée, peut-être le mélange d'épices du haïku. Je suis vraiment très heureux de te lire"
Michel Joiret

"J'ai lu, relu et médité ton recueil qui est une réussite complète. Images, style, ambiance, tout concourt à nous embarquer pour un voyage aux confins de nous-mêmes, à l'essentiel de ce qui nous entoure et, le cas échéant, nous fascine.C’est parfait, toutes mes félicitations!"
Pierre Tréfois

chat

"Très sincèrement : de bien beaux poèmes de silence ..."
Marcel Peltier

"Les poèmes d’Anne-Marielle sont toujours d’une concision extrême, et d’une très grande densité ..."
Emile Kesteman

"Du minimalisme ouvert sur l’immensité du mystère."
Luc Norin

"La langue est libre et souveraine, longue et souple."
Béatrice Libert

"J’ai découvert dans ses textes des trésors, semés dans quelques mots ..."
Marie-Claire Beyer

chat

"Lire Anne-Marielle Wilwerth, c’est accepter en nous-mêmes ce qui subjugue, comme le ferait le vin, l’interrogation silencieuse et la prière profane d’une ancienne clarté ..."
Henri falaise

"Des images d’une qualité incontestable ..."
Marc Imberechts

"Anne-Marielle tire le verrou des images par pudeur souvent, sur ce qu’il y a de plus secret en elle."
Jacques Viesvil

"Ses textes, souvent proches du haïku, contiennent la dimension inventive qui manque à tant de poètes."
Paul van Melle

chat

"Les poèmes extrêmement brefs naissent d’un regard posé sur le monde et d’une attention réelle portée au retentissement intérieur de ce regard aigu. Poésie ouverte sur la lumière qui jaillit inopinément de la vie."
Lucien Noullez

"Les pôles d’intérêt, multiples dans la poésie d’Anne-Marielle Wilwerth, ont cette spontanéité de l’instant qui donne la mesure de sa hauteur d’âme."
Jean Chatard

"Courts poèmes fragiles et denses qui dessinent un paysage mental à travers des métaphores picturales, maritimes ou musicales. Ils disent parfois la connivence avec le monde, souvent le doute et l’hésitation, la crainte et l’inquiétude, ils se heurtent à l’incapacité de dire qu’ont les mots. Mais rien n’est asséné, seulement suggéré avec, en clôture du parcours, la volonté de poursuivre la quête et l’espoir d’atteindre transparence et lumière ..."
Denise Gellini

"Les poèmes d’Anne-Marielle invitent autant à la respiration qu’à la réflexion. Il s’agit à la fois d’une poésie légère ( par son mode d’expression ) et chargée d’un intense sens de l’impact. Chaque page apporte des petits bijoux d’invention, une surprise heureuse. Chaque vers invite à la clarté, à une poésie inventive qui nous rassure sur son avenir. Anne-Marielle maintient, dans notre petit monde de créateurs, cette lumière qui, sans éblouir, souligne les merveilles de l’écrit."
Jean chatard

chat

"Félicitations pour ces petits poèmes qui sont l’image et la traduction de vérités éternelles ..."
Roger Foulon

"J’ai goûté une fois encore ton laconisme qui fait mouche à chaque mot, cette brièveté amie de la précision et de la retenue, mais aussi de la joie et de l’énergie."
Pierre Tréfois

"A la fois transparents et tissés d’énigmes, légers graves, les poèmes d’Anne-Marielle recueillent avec humilité, sensations, émotions, réflexions. Propageant des ondes apaisantes, leur brièveté favorise le déploiement du poème dans l’esprit du lecteur, complice et créateur à son tour ..."
Béatrice Libert

"Anne-Marielle excelle dans l’art de la trouvaille surréaliste. Tout ce qu’elle écrit est très senti, mais aussi conscient, réfléchi et étudié…Il y a du Chavée dans ce qu’elle écrit, des images très surprenantes qui accrochent et font rêver ..."
Michel Ducobu

"Tes livres me touchent tellement, me parlent tant, me nourrissent comme source vive…Je ne me lasse pas de cette lumière au-delà du visible ..."
Agnès Henrard

chat